Prendre le train avec un vélo

Vous commencez à avoir fait le tour de votre ville en vélo ? Et si vous élargissiez votre rayon d’action en prenant le train avec votre vélo ? Que ce soit pour partir en vacances, pour un simple trajet, pour un week-end ou un voyage plus long, c’est possible ! La SNCF permet ainsi aux voyageurs d’embarquer avec leur vélo dans ses trains. Il y toutefois certaines conditions que nous vous expliquons ici.

Pour commencer, sachez que si votre vélo est pliable ou démonté et rangé dans une housse, vous pouvez voyager avec celui-ci comme un simple bagage gratuitement (5 € supplémentaire sur les Ouigo). Attention, pour être considéré comme un bagage, sa dimension doit être au maximum de 120 x 90 cm.

À savoir également que les vélos cargos, les tandem et les carrioles non pliables ne sont pas acceptés à bord des trains.

Enfin, lors de votre recherche pour acheter votre billet de train en indiquant que vous voyagez avec un vélo, si vous ne trouvez pas de résultat c’est que tous les espaces vélos sont déjà vendus ou que les trains mis en circulation sur la ligne ne proposent pas d’espace dédié pour les vélos non pliés.

Prendre le train avec son vélo, comment ça fonctionne ? © Voyager en train

Voyons maintenant ensemble les conditions pour les vélos non démontés ou non pliables :

Voyager en TER avec son vélo

Les TER (Transport Express Régional) permettent de voyager avec son vélo gratuitement et sans réservation préalable dans les espaces dédiés et dans la limite des places disponibles. Attention, en cas de forte affluence notamment, les contrôleurs peuvent refuser l’accès aux vélos si cela gêne la circulation des voyageurs dans le train.

Aussi, afin de vous assurer d’avoir de la place dans le train, évitez les horaires d’affluence et arrivez au moins 15 minutes avant l’arrivée du train en gare. Vous pourrez ainsi repérer où se situent les compartiments vélos. Un pictogramme vous indiquera quelles sont les voitures qui disposent des emplacements réservés pour les vélos.

En réservant votre billet, il n’est pas nécessaire d’indiquer que vous possédiez un vélo (à l’exception des trains régionaux spécifiés ci-dessous). Voyager sur les heures de pointes est également déconseillé, voire même interdit dans plusieurs régions. Renseignez-vous bien en amont sur les fiches horaires du train pour vérifier !

Dans tous les cas, une nouvelle fois, les vélos spécifiques (tandem ou autre) et les remorques ne sont pas acceptés à bord.

Prendre le train avec son vélo : des emplacements spécifiques dans les voitures © Voyager en train

Des spécificités régionales pour voyager avec son vélo dans les TER

Les TER sont gérés par les régions. Chacune émet ainsi ses propres règles concernant l’embarquement des vélos dans les trains. Vous trouverez ci-dessous leurs conditions et quelques spécificités mises en place notamment pour l’été 2022 et/ou pour quelques lignes seulement.

Sinon, les conditions classiques (voir « voyager en TER avec son vélo« ) s’appliquent sur toutes les autres lignes régionales non citées ici.

Petite note personnelle : nous regrettons très sincèrement les décisions de certaines régions de mettre en place des réservations payantes pour les vélos. À l’heure où l’urgence climatique est un fait, rendre payant des moyens de locomotion alternatif nous semble une aberration. Nous comprenons très bien que certaines lignes peuvent être chargées avec la présence des vélos mais la mise en place de voitures supplémentaires pour pouvoir se déplacer en train + vélo nous semblerait plus (éco)logique.

Auvergne Rhône-Alpes

Pour suivre la ViaRhôna facilement en train, une vingtaine de gares longent cette voie cyclable. Aussi, pour répondre à la forte de mande de vélos dans ces trains, 9 TER avec 15 emplacements supplémentaires et du personnel d’accueil circulent entre Marseille et Lyon les weekends et jours fériés du 18 juin au 11 septembre 2022. Ces espaces sont proposés sans supplément de prix de sans réservation.

🖱️ En savoir plus ici

Bourgogne Franche-Comté

Sur les lignes Paris – Dijon – Lyon et Paris – Morvan, pour assurer l’embarquement de votre vélo, il est obligatoire de réserver une place vélo si vous voyagez à bord de certains TER pendant les week-ends de l’Ascension et de la Pentecôte. 

🖱️ En savoir plus ici

Bretagne

Après une première année d’expérimentation, il est de nouveau nécessaire de réserver une place payante pendant l’été pour embarquer son vélo dans les trains de la région Bretagne. Du 1er juin au 28 août 2022, la place vélo est à 1 € (contre 3 € pour l’année 2021). Il est conseillé de réserver le plus tôt possible et au minimum 48 heures avant le voyage.

En juillet et août, une centaine de trains sont aménagés pour accueillir plus de vélos avec notamment un wagon dédié et du personnel affecté pour charger le matériel. Ces trains roulent sur les lignes les plus fréquentées à savoir : Rennes – Saint Malo, Rennes – Quimper, Rennes – Brest et Quimper – Nantes.

🖱️ En savoir plus ici
🖱️ À lire aussi : « Visiter la Bretagne en train »

Centre Val-de-Loire

Pendant la saison estivale, la ligne Orléans – Le Croisic permet un embarquement de vélos plus important et la possibilité d’embarquer des vélos spécifiques (tandem ou autre) et des remorques pliées. La ligne suit la Loire à vélo, et de nombreux voyageurs prennent le train avec leur vélo ici.

De plus, du 11 juin au 11 septembre 2022, une équipe dédiée prend en charge les vélos des passagers du train dans l’espace aménagé. Le train peut contenir jusqu’à 83 vélos. Toute l’année, 33 places de vélos sont également en accès libre service. Le service est gratuit mais la réservation est fortement réservée pour assurer une place à bord à votre vélo.

🖱️ En savoir plus ici

Grand Est

Dans la région Grand Est (regroupant l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine), le transport de votre vélo est simplement interdit sur certains TER aux heures de pointes (du lundi au vendredi de 6 h 00 à 8 h 30 et de 16 h 00 à 18 h 30 entre Strasbourg, Mulhouse et Bâle).

🖱️ En savoir plus ici

Hauts-de-France

En région Hauts-de-France, les vélos sont interdits dans certains TER Grande Vitesse. Il faut regarder les fiches horaires pour connaître les trains dans lesquels il est possible d’embarquer son vélo.

🖱️ En savoir plus ici

Voyager en Transilien avec son vélo (région Ile-de-France)

Les Transiliens sont des trains de banlieue, principalement situés en région parisienne. Le réseau est très dense et fréquenté avec près de 400 gares et plus de 3,5 millions de passagers par jour.

Les voyages sont autorisés avec un vélo en dehors des heures de pointes en semaine (entre 6 h 30 et 9 h 30 puis entre 16 h 30 et 19 h 30) et tout le week-end. Si l’affluence est trop importante, même en dehors des heures de pointe, il ne vous sera pas possible de monter à bord. La priorité est donnée aux voyageurs.

Il n’y a pas d’espace pour les vélos dans les Transiliens. Vous devrez tenir celui-ci tout le long du trajet.

🖱️ En savoir plus ici

Normandie

Sur les lignes Caen – Granville – Rennes et Caen – Le Mans – Tours, des emplacements supplémentaires pour les vélos sont proposés pendant le week-end de la Pentecôte (du 4 au 6 juin) ainsi que pendant tout l’été (du 24 juin au 28 août 2022). L’accès est gratuit et sans réservation. Une aide à l’embarquement et au débarquement de votre vélo est prévue avec une équipe dédiée sur place.

🖱️ En savoir plus ici

Nouvelle-Aquitaine

Pendant la saison estivale (du 9 juillet au 28 août 2022) ainsi que pour quelques week-ends de mai, juin et septembre, des trains avec plus d’espace pour les vélos (jusqu’à 25 places vélos en plus) circulent sur les lignes les plus empruntées par les voyageurs à vélo : Bordeaux – Arcachon, Bordeaux – Le Verdon, Bordeaux – La Rochelle et Bordeaux – Hendaye.

🖱️ En savoir plus ici

Occitanie

Sur la ligne de Narbonne et Toulouse, il est obligatoire de réserver pour voyager avec son vélo car les places sont limitées. Cette réservation est gratuite et s’effectue via le biais du service « Accès vélo serein ».

🖱️ En savoir plus ici

Pays-de-Loire

De juin à septembre 2022 et sur 3 lignes (Nantes – Les Sables d’Olonne, Nantes – Pornic et Nantes – Saint-Gilles-Croix-de-Vie), Aleop TER propose un service d’embarquement des vélos, gratuit et sans réservation. Un agent aidera ainsi les voyageurs à embarquer leur vélo dans les trains. Aussi, certains TER peuvent transporter jusqu’à 16 vélos supplémentaires.

Ce service sera proposé les week-ends et les jours fériés en juin et en septembre et tous les jours en juillet et en août 2022.

🖱️ En savoir plus ici

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les voyages avec un vélo sont déconseillés sur les heures de pointe (de 7 h 00 à 9 h 00 et de 16 h 30 à 18 h 30). Sur la ligne Digne – Nice (train des Pignes), les vélos peuvent être transportés à bord du fourgon de service, sous réserve des places disponibles et après réservation avec un supplément de 3 € lors de l’achat de votre billet.

🖱️ En savoir plus ici

Prendre le train avec son vélo : une réservation obligatoire et un tarif en supplément © Voyager en train

Voyager en Intercités avec son vélo

Les trains Intercités (anciennement train Corail) sont des trains grandes lignes, mais qui ne sont pas des TGV. Les lignes partent principalement de Paris vers le sud de la France. Quelques lignes transversales entre des villes de province existent aussi. Vous pouvez consulter ici la carte du réseau Intercités.

Les Intercités possèdent des espaces pour les vélos non pliés ou démontés. Il faudra néanmoins indiquer dans votre réservation la présence d’un vélo et de payer un supplément de 5 € sur les Intercités sans réservation obligatoire (comme les TER) et 10 € sur ceux à réservation obligatoire.

Voyager en TGV avec son vélo

Les TGV Internationaux ne permettent pas de transporter un vélo non démonté. Il est ainsi obligatoire de plier et/ou démonter son vélo, de le mettre dans une housse et de le ranger dans l’espace bagage du train.

Toutefois, certains TGV nationaux proposent tout de même des espaces pour les vélos non pliés. Lors de la réservation, indiquez que vous réservez un emplacement vélo au tarif de 10 €.

Voyager en Ouigo avec son vélo

Sur les Ouigo Train Classique uniquement, votre vélo non démonté (hormis tricycles, tandems et remorques) peut voyager au prix de 10 € par voyageur et par trajet.

Sinon, toujours sur les Ouigo Train Classique et également sur les Ouigo Grande Vitesse, les vélos peuvent voyager en étant pliés/démontés et rangés dans une housse. Il vous faudra ensuite souscrire à l’option « bagage supplémentaire » lors de votre réservation et payer un supplément de 5 €. Attention, Ouigo facture 10 € cette option si vous décidez de l’ajouter par la suite. Si l’option n’a pas été souscrite en amont, elle est facturée 20 € en gare.

(Pour en savoir plus, retrouvez ici les 10 questions les plus fréquentes sur l’offre Ouigo de la SNCF.)

Vous voilà prêts pour votre prochain trajet en train avec votre vélo !

Si vous avez une interrogation ou une précision à apporter, n’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’espace attribué ci-dessous. Vous pouvez également consulter la FAQ du site sncf-connect.com

Bon voyage ! 🚲

🖱️ Retrouvez ici tous nos conseils et bons plans pour préparer votre voyage en train.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut