Rail trip de Paris à Stockholm

Témoignage de voyage partagé par Agathe Codron.

Depuis la France, un voyage en train jusque dans les pays scandinaves

Cela faisait quelques années que découvrir les pays scandinaves me faisait envie. Début 2022, l’idée m’est alors venue de voyager de Paris à Stockholm en train. L’idéal aurait été de monter jusqu’au nord du pays et de passer par la Norvège au retour. Mais cela s’avérait un peu ambitieux pour un premier périple.

Comment aller en Suède sans avion ?

Pas question de prendre l’avion, conscience écologique oblige. Après renseignements pris sur le site Interrail et les quelques blogs à disposition (encore trop peu nombreux malheureusement), nous avons commencé à dessiner notre itinéraire. Ce qui est bien, c’est qu’en Europe, en fonction des différents pays où l’on habite, nous sommes relativement bien logés concernant le système ferroviaire.

De plus, ce moyen de transport écolo ayant la cote, de nombreuses lignes de train et de train de nuit vont (ré)ouvrir dans les prochaines années. À la rentrée, il est d’ailleurs prévu de rendre possible le voyage Londres – Stockholm en (seulement) 24 heures (N.D.L.R. : grâce à l’ouverture de la ligne de train de nuit Hambourg – Stockholm le 1er septembre 2022 de la compagnie ferroviaire suédoise SJ) ! Malheureusement pour nous, ce dispositif n’était pas encore disponible cet été. Il nous a donc fallu plus de correspondances pour arriver à destination.

Itinéraire et étapes de ce voyage en train jusqu’en Scandinavie avec Interrail

Le plan était donc de partir fin juillet pour une durée de huit jours de Paris à Stockholm, en passant un week-end à Copenhague. Les étapes du voyage prévues étaient : Paris-Cologne-Hambourg-Copenhague-Stockholm. En nous renseignant sur le site d’Interrail, nous avons pris un Pass Global de quatre jours de voyages à 185 euros pour les moins de 28 ans (246 euros pour les adultes de plus de 28 ans).

Ce qu’il faut savoir c’est que le site n’est mis à jour qu’une fois par mois concernant les horaires et les informations sur les réservations de siège obligatoires. Nous savions qu’il était impératif de réserver nos places Paris-Cologne et Cologne-Paris avec Thalys (30 euros chacune), que le pass n’incluait pas. De même pour les trains suédois à grand vitesse (Snabbtåg) pour seulement environ 5 euros. Par contre, pas besoin de réservation pour les trains allemands.

Ce que nous ne savions pas en revanche, c’est qu’une réservation est obligatoire pour prendre le train Hambourg-Copenhague avec la compagnie de fer danoise DSB en été (ce n’est pas le cas hors-période de forte affluence). Manque de bol, plus de place pour notre aller ! Heureusement que nous avions vérifié sur le forum du site Interrail où de nombreux internautes avaient éprouvé leur détresse ! Il était possible de prendre des trains régionaux et effectuer Hambourg-Flensburg-Fredericia-Copenhague mais avec seulement quelques minutes d’attente entre chaque train ! Alors que le plan était de se rendre dès le premier jour à Copenhague au départ de Paris, nous ne pouvions pas nous permettre de perdre du temps et de risquer de passer la nuit au milieu de nulle part. Nous nous sommes donc retrouvées à prendre un Flixbus qui, bien sûr, n’était pas compris dans le pass…

N.D.L.R. : pour mieux visualiser les différentes étapes de ce voyage en train entre Paris et Stockholm, voici une carte récapitulative :

Prendre le train entre Paris et Stockholm : témoignages et conseils © voyagerentrain.fr

© carte voyagerentrain.fr

Étape 1 : de Paris à Copenhague en train via Cologne et Hambourg

Ça, c’était la préparation. Le vendredi 29 juillet, nous commençons notre voyage à Paris – Nord. Nous prenons le Thalys de 7 h 55 pour Cologne. Jusqu’ici, pas de problème. C’est en arrivant en Allemagne que notre avancée est ralentie, à cause du célèbre manque de fiabilité des trains de la Deutsche Bahn. Notre train pour Hambourg a 50 minutes de retard, puis 70. Nous en profitons donc pour faire un tour de Cologne et sa cathédrale et de goûter quelques spécialités locales. Au final, nous prenons notre deuxième train de la journée à 13 h 09. Et nous arrivons à Hamburg HBF vers 17 heures.

Ensuite, nous attendons notre Flixbus de 18 h 30 au terminus d’Oslo à la gare routière de la ville. Nous arrivons à Copenhague vers minuit avec un léger retard. Au final, pas de regret d’avoir fait le trajet en bus car nous avons eu la chance de profiter du coucher de soleil sur le ferry qui traverse la mer Baltique de l’Allemagne jusqu’au Danemark.

Rail trip de Paris et Stockholm : la cathédrale de Cologne © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : vue du ferry pour le Danemark © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : la petite Sirène de Copenhague © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr

Étape 2 : de Copenhague à Stockholm en train

Nous passons trois nuits dans la ville de la Petite Sirène. Puis c’est le lundi 1er août que le voyage continue. Nous prenons un train régional danois à 7 h 07 de la gare centrale de Copenhague pour la ville suédoise de Lund, à la frontière danoise. Le trajet dure environ 45 minutes. Nous profitons de la vue du pont surplombant l’Örensund (star de la série Bron) avant de changer de pays. À 9 h 31, le Snälltåget (train de nuit de Berlin à Stockholm et vice versa en passant par Hambourg) démarre pour Stockholm. Arrivée prévue vers 14 heures.

Durant notre séjour dans la capitale suédoise, nous sommes bien sûr passées par Gamla Stan, la vieille ville célèbre pour ses bâtisses colorées et ses rues pavées. Nous avons également profité d’une île de l’archipel stockholmois, Sandhamn, vedette de la série Meurtres à Sandhamn où les crimes se mêlent à l’atmosphère pourtant tranquille de l’île. Le trajet se fait au départ du centre-ville en environ 2 h 30. Dans le centre de Stockholm, il est possible d’emprunter les transports en commun (bus, tram, métro) en payant directement avec sa carte bancaire. Vous avez ainsi droit à 75 minutes de voyage en illimité pour 39 couronnes (environ 3,9 euros).

Rail trip de Paris et Stockholm : train régional de Copenhague © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : train de nuit de Berlin à Stockholm © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : Gamla Stan © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr

Étape 3 : de Stockholm à Hambourg en train via Copenhague

Le vendredi 5 août, il est temps d’effectuer le chemin inverse et c’est à 6 h 17 que nous prenons le Snabbtåg pour Copenhague. Un petit souci technique survient avant l’arrivée. Nous sommes alors contraintes de descendre à Malmö pour prendre une correspondance pour la capitale danoise. Une fois sur place, nous avons le temps de nous dégourdir les jambes et de dire au revoir une bonne fois pour toutes à Copenhague car notre train pour Hambourg démarre à 13 h 17. Le fameux train danois pour lequel il vous faut une réservation en été ! Nous avons eu plus de chance au retour qu’à l’aller car, cette fois-ci, nous avions réussi à acheter nos places. Le voyage est très agréable et nous ne voyons pas passer les (presque) cinq heures de trajet. Les paysages défilent et changent : champs, mer et ponts s’alternent.

Jusqu’ici, le voyage avec le pass et les différentes réservations de siège s’étaient déroulés sans encombre. C’est sans compter sur un contrôleur danois tatillon qui avait remarqué une erreur dans le numéro de passeport d’une d’entre nous et avait lâché : « As of now, your ticket is not valid ». Tout ça pour un chiffre, alors que les trois pass, noms et dates de naissance étaient tous corrects… Au final, pas d’amende mais nous avons eu chaud ! Le contrôleur allemand qui lui succéda fut plus clément. Il ne vérifia même pas les pièces d’identité (comme le reste des contrôleurs pendant tout le voyage d’ailleurs).

Une fois la frontière allemande passée, il est temps de remettre son masque car il est obligatoire dans le pays. Nous arrivons à Hambourg vers 18 heures et filons à l’hôtel. Une ambiance fêtarde règne dans la ville car il s’agit du dernier jour avant la parade de la Pride. Stands, feux d’artifice et musique : tout est là pour faire la fête.

Rail trip de Paris et Stockholm : vue sur l'Elbe à Hambourg © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr

Étape 4 : de Hambourg à Paris en train via Cologne

Le lendemain, départ de la gare principale à 10 h 45. Encore une fois, nous ne sommes pas déçues par les trains allemands : pas de retard au départ mais 35 minutes à l’arrivée, changement de terminus en cours de route, si bien que nous n’étions pas sûres d’avoir pris le bon train… Nous arrivons enfin à Köln Messe/Deutz, à quinze minutes à pied de la gare centrale. Tant mieux, car nous avons pu traverser le pont qui traverse le Rhin et avoir une superbe vue sur la cathédrale.

Notre Thalys et ultime train du voyage part à 16 h 43 mais celui-ci a un retard de quinze minutes à cause d’un incident technique. Trois trains précèdent le nôtre sur la même voie et quand le premier a du retard, les autres suivent. Nous démarrons ainsi 30 minutes après l’horaire prévu. Heureusement que nous n’avions pas d’autres trains derrière ! On ne peut pas en dire autant de nombreux parisiens qui partaient ensuite pour Marseille ou Rennes et se sont vus offrir une chambre d’hôtel par Thalys. Classe !

Rail trip de Paris et Stockholm : retour à Cologne © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : gare centrale de Cologne © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr
Rail trip de Paris et Stockholm : retards des trains allemands © Agathe Codron pour voyagerentrain.fr

Conseils et retour d’expérience de ce voyage en train de Paris à Stockholm

Voici les leçons apprises lors de ce voyage :

  • Ne faites pas confiance à la Deutsche Bahn ! C’est peut-être ce qui nous a le plus frappées lors de ce voyage. Prévoyez de la marge entre les trains. Sinon, vous risquez de vous retrouver à prendre une chambre d’hôtel.
  • Cela peut paraître bête mais relisez les informations que vous rentrez dans votre pass Interrail : nous avons failli avoir une amende pour un pauvre petit chiffre en trop…
  • Ne faites pas confiance (non plus) aux horaires indiqués sur le site Interrail. Ils ne sont mis à jour qu’une fois par mois (et c’est bien dommage, vu le nombre de personnes l’utilisant en été…). Rendez-vous directement sur les sites des lignes ferroviaires de chaque pays (DB pour l’Allemagne, DSB pour le Danemark, SJ pour la Suède, etc.).
  • N’oubliez pas d’effectuer vos réservations obligatoires ! Et vérifiez les informations sur les forums. Comme je l’ai expliqué, nous avons été obligées de prendre un Flixbus car il n’y avait plus de places sur un train à réservation obligatoire qui n’était pas présenté comme tel sur le site Interrail ! Heureusement que les forums étaient là !
  • N’oubliez pas de prendre de quoi vous occuper. Nous avions de la musique et des livres mais pourquoi ne pas prendre des jeux de carte, etc. ?
  • N’hésitez pas discuter avec vos voisin.es de train ! Cela peut déclencher des rencontres et souvenirs mémorables.

Nous avons été conquises par le voyage en train !! Il s’agit non seulement du moyen de transport le plus eco-friendly mais cela est tellement agréable de ne pas attendre trois heures à l’aéroport et de sauter de train en train sans douane. De plus, on profite beaucoup plus des paysages et on se rend mieux compte de la distance parcourue. Nous avons eu le temps de profiter de chaque pays traversé et de faire la rencontre de locaux. Hâte de remettre ça.

La Norvège en train de nuit depuis la France

Bonus : avec les nouvelles lignes de trains de nuit, il sera bientôt possible de faire Paris – Hambourg de nuit (N.D.L.R. : grâce à l’ouverture de la ligne de train de nuit Paris – Berlin en décembre 2023). Je ne perds pas espoir de me rendre en Norvège en train mais cette fois-ci, sans m’arrêter trop longtemps à Copenhague ou Stockholm. Il serait donc intéressant (et économique) d’effectuer Paris – Hambourg en train de nuit, passer la journée à Hambourg, pour ensuite prendre le train de nuit Hambourg – Stockholm. Une fois dans la capitale suédoise, il serait donc possible de monter au nord du pays pour ensuite redescendre sur la Norvège ! Ou bien, prendre le train DSB Hambourg – Copenhague puis un ferry pour Oslo (à ma connaissance, il n’y a pas de train direct reliant les deux capitales mais il est possible de faire le trajet en changeant à Göteborg).

Si vous avez une interrogation ou une précision à apporter à ce récit de voyage, n’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’espace attribué ci-dessous. Et si vous souhaitez à votre tour partager avec nous votre témoignage, rendez-vous par ici.

Bon voyage ! 🚂

Autres liens utiles pour préparer votre itinéraire :

Avatar photo
Moi c’est Agathe. J’ai 24 ans et j’entame ma dernière année d’étude pour devenir prof d’anglais. Je suis originaire du Pas-de-Calais, où j’ai vécu jusqu’en 2019. Je suis ensuite partie étudier à Aix-en-Provence et en septembre 2021, j’ai déménagé à Londres pour y enseigner le français. J’adore les langues (je parle français, anglais, allemand et suédois), aller au musée, au cinéma, voyager, le yoga, la randonnée et la course à pied. Vous pouvez me suivre dans mes aventures grâce à mon compte Instagram @gathou_26.
Posts created 1

2 commentaires pour “Rail trip de Paris à Stockholm

  1. Bravo

    Par contre si on veut comme nous voyager avec nos vélos cela devient un casse tète niveau stratosphérique et c’est quand même bien dommage .

    1. Bonjour,
      Nous sommes bien d’accord pour dire qu’il y a beaucoup à faire pour que voyager en train avec son vélo soit facile…
      Nous pouvons espérer que les considérations des usagers seront mieux prises en compte dans les années à venir 🙂
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut